Lyon. La Presqu’ile interdite aux voitures et cernée par des radars dès 2025

10 mars, 2023 | POLITIQUE | 18 commentaires

Texte : Marco Polisson – (Article mis à jour le 14 mars 2023) Habitants et commerçants le redoutaient. C’est désormais acté par les élus de la NUPES. La Presqu’île de Lyon piétonnisée ne sera plus accessible en voiture, en scooter et en moto dès 2025-2026.

Et comme nous le pressentions, c’est le scénario le plus catastrophique qui a été retenu par Bruno Bernard et Grégory Doucet. La mise en place d’une zone à trafic limité (ZTL) s’étendra de la place Bellecour à la place des Terreaux.. Cet outil est déjà déployé dans les villes écologistes comme Grenoble avec pour conséquences la paupérisation des zones concernées et la fermeture de commerces.

Les riverains qui n’auront pas déserté la zone interdite devront justifier d’un parking et enregistrer leurs véhicules pour pouvoir y accéder, selon certaines sources. Les véhicules des commerçants, livreurs, artisans, véhicules de secours… seront soumis à un strict contrôle d’accès avec bornes et caméras qui liront les plaques d’immatriculation.

Les autres véhicules motorisés qui souhaitent transiter à travers la zone ou simplement rentrer en presqu’île (pour récupérer un achat ou emmener vos grands-parents au restaurant, par exemple) ne seront plus autorisés.

Nous vous dévoilons les futurs contours de la presqu’île emmurée par les écologistes

BELLECOUR
La rue de la Barre sera transformée en piste cyclable pour accueillir la Voie lyonnaise n°12 qui se prolonge sur la partie nord de la place Bellecour. La dernière voie de circulation automobile est en sursis.

CORDELIERS

Rue de la République. Entièrement piétonne.
Entre Cordeliers et les Terreaux, la rue de la République sera désormais interdite à tous les véhicules, bus compris. Son nouveau mobilier recyclé d’aires d’autoroute sera installé d’ici septembre 2025. Les bus TCL sont repoussés sur le quai Jean Moulin (rive droite du Rhône) et sur le quai Saint Antoine (rive gauche de la Saône).

Rue Grenette. Interdite aux voitures
10 000 voitures transitent quotidiennement par cet axe. Elles se seront évaporées en 2026 (au profit des lignes C3 et C14) sur les quais de Saône, automatiquement. Et ça tombe bien, les quais Saint Vincent, de la Pêcherie, Saint Antoine et Célestins ne disposent plus que d’une voie de circulation pour les accueillir ! Elles devront remonter dans les bouchons « jusqu’aux trémies de Perrache pour traverser », dixit Bruno Bernard.

La rue Mercière Nord risque l’enclavement total

On n’a pas compris comment les riverains de la rue Mercière (nord) et des immeubles Pitance du quai Saint Antoine pourront sortir avec leurs véhicules puisque la rue Grenette leur sera interdite et qu’ils ne peuvent pas rejoindre le quai. La rue du Bat d’argent, et la rue de l’arbre sec seront également piétonnisées, il ne sera plus possible de les emprunter pour regagner la rive droite du Rhône depuis la rue Édouard Herriot.

 « L’avis de ceux qui vivent et travaillent dans le quartier n’a pas été entendu »
Bernard Colombaud, président du CIL Presqu’île

JACOBINS
La rue de l’ancienne préfecture et la rue Emile Zola seront « requalifiées », dixit la Métropole. Il s’agit en fait d’une piétonisation qui ne dit pas son nom et qui est rejetée par les habitants et les commerçants. Travaux prévus durant l’été 2023.

TERREAUX

Quai de la Pêcherie. Stationnement interdit
Conséquence de l’arrivée des bus C3, C13 et C14, et d’une piste cyclable, une cinquantaine de places de parking situées en surface vont disparaître. Le café de la Pêcherie voit disparaitre sa grande terrasse estivale. La rue Longue et la rue Platière sont interdites aux voitures jusqu’à fin avril 2023. Rue Lanterne, le Broc Bar bataille pour conserver sa terrasse.
Mise à jour du 14 mars 2023. L’installation du nouveau couloir de bus va contraindre les bouquinistes à quitter ce quai (lire ici).

Derrière les Terreaux. Piétonisation totale
Sont concernées la rue Puits Gaillot, la rue Sainte Catherine, la rue Romarin, la rue Désirée, la rue Terraille, la rue Saint Polycarpe, la rue Coustou, la petite rue des Feuillants, la rue et la place du Griffon. Dans toutes ces rues, la circulation sera interdite.

La rue Serlin qui longe l’Hôtel de Ville sera entièrement piétonnisée entre la place de la Comédie et la place des Terreaux.

Les écologistes ont enjoint les entreprises de BTP qui collaborent à ce funeste projet d’avoir terminé les travaux pour décembre 2025. On se demande bien pourquoi !

Par : <a href="https://dev.lyonpeople.com/author/cof4" target="_self">cof4</a>

Par : cof4

epuis 2002, CO-F4, agence spécialisée dans la création de sites Internet à Lyon et la création graphique, accompagne de nombreux clients grâce à une équipe capable de répondre à toutes vos demandes en matière de communication Web & Print.

18 Commentaires

  1. Pol

    Que les bobos ne s’inquittent pas trop le 6 ème n’est pas prévu dans la pietonisation.

    Réponse
    • CC

      Quel rapport avec les habitants du 6ème?
      J’y habite et je trouve ça scandaleux.
      Pensez que tout le centre de Lyon (6ème compris) ne sera pas impacté est une hérésie.
      Où se gareront les voitures de la presqu’île, dans le 6ème? Tous les arrondissements du centre ville sont concernés et si ce n’est pas par une piétonnisation, c’est par une suppression des places de stationnements au profits de rack à vélo ou à trotinette et augmentation du trafic et donc du bruit
      Suffit de voir le prix d’un parking dans l’arrondissement!

      Réponse
  2. Anonyme

    Future ville morte

    Réponse
  3. Anonyme

    Mon mari ne. pouvant pas marcher facilement, ni porter de charges…. Comment va t il faire? Est il condamné ?
    Comment vont se passer les ventes d’objets encombrants (style décoration)?
    Les magasins vont pouvoir fermer

    Réponse
    • Amelie

      Oui, la preuve avec le vieux lyon et la rue de la républiques, complètement abandonnées et desertées depuis qu’elles ont été coupées à la circulation…

      Réponse
  4. Inof

    c’est une bonne chose je trouve. comme dans tout plein de villes européennes et française. L’économie n’est pas négativement impactée.
    c’est l’évolution, bienvenue en 2023.

    Réponse
  5. Desintoxeur

    Renseignez-vous un peu mieux avant d’écrire vos articles à charge dénués de toute objectivité : les commerçants concernés sont demandeurs d’une pietonisation des rues de l’Ancienne Préfecture et Émile Zola, conscients que ces rues étroites sont inconfortables pour les piétons donc pour les clients potentiels qui lèchent leurs vitrines!

    Réponse
      • Desintoxeur

        Votre article relate l’opposition des commerçants à une pietonisation totale mais leur « certaine ouverture à un dialogue, voire à un certain compromis que pourrait être l’aménagement d’une voie semipiétonne. » En fait, cela correspond au projet actuel, à savoir une zone à trafic limitée où la circulation automobile reste possible pour les riverains et certains ayant-droits… comme sur le reste des rues qui ne sont pas déjà piétonnes aujourd’hui !
        Effectivement, allez voir les villes italiennes où le chaland déambule plus sereinement qu’entre Rhône et Saône…et où le commerce se porte à merveille !

        Réponse
  6. Anne

    les ZTL existent dans plusieurs grandes villes italiennes (milan Rome Florence…) et ce depuis plusieurs années. et les riverains et livraisons y circulent sans souci. les touristes n’y passent pas en voiture par contre. il serait temps un peu d’ouvrir son esprit!!

    Réponse
  7. Clem

    La municipalité ferait mieux de s’occuper de l’insécurité de nos enfants et nous même donc mettre les budgets sur ces postes plutôt que de prioriser les vélos franchement y a pas d autres priorités !!!!!! Les personnes âgées vont venir en vélo ou trottinette !!!

    Réponse
  8. Cava

    Il manque un astérisque “cette information vous est proposé en partenariat avec la fédération des constructeurs automobiles “

    Réponse
  9. Le blasÉ

    Vivement les prochaines élections pour que le félon Doucet reparte mettre les mains dans le cambouis des hôpitaux.

    Réponse
  10. Anonyme

    Comment faire lorsque vous êtes PMR , comme moi, pour aller voir votre médecin, qui est dans la presqu’île ?
    Quand l’écologie qui est compréhensible s’allie à la bêtise dogmatique cela devient catastrophique si cette information est vérifié.

    Réponse
  11. ;

    Je ne suis pas contre un système plus écologique pour nos villes, par contre je suis consterné
    par l’attitude d’un maire qui prend plaisir à bouleverser des « institutions » sans aucune concertation
    de ses administrés, un « one man show » qu’il s’empresse de finaliser avant 2026 !!!!!
    Le marché aux bouquinistes existe depuis 35 ans (Monsieur le Maire de LYON avait 15 ans à sa création et n’habitait pas la cité lyonnaise) sans avoir posé aucun problème
    à la ville de LYON, pour le plaisir de milliers de personnes qui peuvent venir acheter des livres à prix réduit qu’ils ne trouvent pas à proximité de chez eux (zones rurales) et bien sans aucune concertation avec les personnes concernées on vient le détruire à petit feu en interdisant de garer sa voiture à proximité (on devra traverser les voies de vélos, voitures et bus avec des caisses de livres pour alimenter notre stand)
    Le service des marchés de la ville de LYON nous autorise à ouvrir notre stand pendant les travaux mais avec interdiction de stationner sous peine d’amende à 135 euros…la culture n’est pas la bienvenue…..quel gaspillage.
    J’invite les personnes qui fréquentent le marché aux livres du quai de la pêcherie à donner leur avis sur les supports médiatiques qu’ils préfèrent, merci à tous
    PS: avant les travaux nous avions, par Week End , plusieurs dizaines de trottinettes , vélos qui déambulaient sur le trottoir entre les stands et les piétons et cela en toute impunité

    Réponse
  12. Anonyme

    Sans parler uniquement des grands parents à déposer, également une pensée aux personnes de tout âge en situation de handicap & pour qui il est difficile de prendre les transports ou qui ne peuvent pas beaucoup marcher… J’en fait partie et sincèrement je suis dépitée car bien que je n’aille pas énormément en ville, il arrivait que j’ai quelques courses à faire et cela aidait de pouvoir se garer/déposer à proximité du commerce en question. J’hésitais quant à la question du fauteuil roulant mais malheureusement cela va devenir obligatoire dans ces conditions. La difficulté d’accès limitera toutefois l’envie d’aller se fatiguer malgré l’envie parfois de profiter des quelques rues agréables à l’oeil. Pensée aussi aux commerçants franchement c’est chaud.

    Réponse
  13. blabla

    Enfin! Ca devrait être fait depuis longtemps! On en peux plus de suffoquer!
    Lyon people, je trouve que votre style rédactionnel a 40 ans de retard, il serait temps d’ouvrir les yeux!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

mardi 16 juillet

Saint Eric


Recevez la newsletter

Restez informés en temps réels !

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous suivre

View More Results…