Alain Vavro : « Paul Bocuse, la plus belle rencontre de ma vie »

14 février, 2023 | LES GENS | 0 commentaires

Texte : Odile Mattei – « Je n’ai pas besoin de tous ces objets pour penser à lui ! Tous les jours, j’y pense et il me manque ! » Si aujourd’hui, le décorateur, graphiste de Paul Bocuse assure qu’il se remet de l’immense tristesse qui l’a accablée au décès de son ami, sa vie n’a plus le même goût. Dossier Bocuse collector #3.

Les deux hommes se sont rencontrés en 1985 chez le photographe Jacques De Nattes. L’un venait pour des voitures miniatures Norev et l’autre pour des recettes. Point de départ d’une histoire incroyable d’amitié et de complicité fidèle. Le jeune dessinateur, à la demande du chef, a réalisé pendant plus de 30 ans des petites voitures personnalisées, des cartes de vœux, des menus, des assiettes, des statuettes, des pin’s, des boites d’allumettes, des livres, des courriers, et tant d’autres objets, tous estampillés Bocuse.

Quel sens inouï du marketing, de la communication, quel visionnaire ce chef du siècle ! Paul Bocuse a même trouvé la demeure familiale d’Alain et Dominique Vavro, à 5 minutes en voiture de l’Auberge sur les hauteurs de Collonges. La bonne aubaine ! Le chef pouvait ainsi discuter et travailler avec son designer tous les jours : « Paul aimait que les choses aillent vite, proches on était super efficaces ! » Tous les matins à 8h dans le salon privé de l’Auberge, Alain buvait son café et lisait le courrier avec le chef.

Souvent, dans l’après-midi, Mr Paul montait chez son ami pour discuter de la décoration d’une brasserie, de la réalisation d’une carte de vœux… « Paul était un boulimique de vie, les idées et les projets fusaient, et le décideur final, c’était toujours Paul. » Le chef iconique est le seul au monde à avoir autant d’objets à son effigie et avec toujours ce regard décalé. L’important était de donner une identité à la Maison éponyme tout en s’amusant.

Alain et Dominique Vavro Vavro présentant l’assiette des 20 ans du Bocuse d’or

La collection Bocuse des Vavro s’organisa dès le départ. Un objet pour le chef et un pour le dessinateur. Vous imaginez le nombre de coffres, de bibliothèques, de pans de murs, de classeurs dédiés au pape de la gastronomie !

Devant tous ces objets toujours travaillés de concert et destinés à l’Auberge ou à des événements forts comme le Bocuse d’Or. Alain se dit « amasseur » plutôt que collectionneur : « Le collectionneur, il lui faut à tout prix une pièce, tandis que « l’amasseur » que je suis, fonctionne au coup de cœur, à l’affection. Les objets m’interpellent, me racontent une histoire, et ils me réconfortent. » Le sujet Paul Bocuse était trop beau, pour que le designer passât à côté !


« Le plus cher à mon cœur, c’est la petite maison Bocuse en carton à monter soi-même, que nous avions créée pour une carte de vœux. » Le chef 3 étoiles en avait suivi toute l’élaboration. « Concevoir le volume et le mettre en couleur impliquait un travail minutieux. Il a été très attentif à cette aventure ! »

Puis, à partir de cette maison en carton, en 2006 Villeroy & Bosch a fabriqué 300 maisons en porcelaine. Magnifique cadeau remis à chaque invité lors de la grande fête organisée pour les 80 ans du Maître légendaire, à Monaco. « Elle est ma pièce préférée, elle porte le souvenir d’un moment de création complice et d’une très belle fête en son honneur. »

Baptiste et Blaise, les fils d’Alain et Dominique Vavro Vavro, avaient une relation privilégiée avec Paul Bocuse aimé comme un parrain, un grand-père. Parmi tous les objets et courriers qu’ils gardent précieusement, Baptiste a ce billet de 500 Francs. Il est dédicacé avec humour à un enfant qui dépensait toute sa tirelire, un panier percé ce Titou !

Dans la maison Vavro, les collections s’organisent, s’accumulent selon les pièces et les étages : tableaux, jouets anciens, objets africains, photographies… Celle qui fait l’objet de beaucoup d’attention, qui nourrit le plus de souvenirs gratifiants et agréables, demeure la collection Bocuse. Alain sait que sa renommée, sa « fortune », il la doit en grande partie au nom sésame « Paul Bocuse. » Vavro-Bocuse, une rencontre, une amitié, une confiance qui n’a jamais failli pendant plus de 30 ans.

Le quotidien d’Alain a changé depuis la disparition de Monsieur Paul. Fini le café matinal partagé, les déjeuners en famille ponctués par l’humour bocusien dans le salon privé de l’Auberge. Terminées les discussions stimulées par l’énergie créatrice et pertinente de Paul Bocuse, « le travail dans la joie et la drôlerie ». Une absence. L’émotion est tangible.

En 1994, de retour des Etats-Unis, Paul Bocuse rapporte dans ses valises une guitare Gibson pour Blaise Vavro. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, elle est dédicacée…

Les fils d’Alain et Dominique ont bien connu Paul Bocuse « un parrain, un grand père » qu’ils voyaient tous les jours et qui leur envoyait des cartes postales du monde entier. « Je ne vois pas nos enfants garder tous ces objets accumulés, peut-être les vendrons nous aux enchères, un jour ? », confie Alain Vavro. Et Baptiste Vavro de répondre : « Nous garderons la collection Bocuse. » Sourire satisfait du père.

« Odile, tes questions étaient bienvenues, j’adore parler de ces moments-là et je mesure la chance que l’on a eu de côtoyer aussi intensément ce « Monument historique ». En 2019, le couple designers décorateur officiel de Bocuse a « relooké » la fabuleuse maison de Collonges, tout en gardant son âme originelle. Il continue à dessiner des motifs de vaisselles, à créer les fameuses cartes de vœux… les collectionneurs les attendent !

Par : <a href="https://dev.lyonpeople.com/author/cof4" target="_self">cof4</a>

Par : cof4

epuis 2002, CO-F4, agence spécialisée dans la création de sites Internet à Lyon et la création graphique, accompagne de nombreux clients grâce à une équipe capable de répondre à toutes vos demandes en matière de communication Web & Print.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

lundi 15 juillet

Saint Eric


Recevez la newsletter

Restez informés en temps réels !

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous suivre

View More Results…