Lyon. Second recadrage des écologistes de la part de la Préfète du Rhône

24 mars, 2023 | POLITIQUE | 1 commentaire

Texte : Marco Polisson – (Mis à jour avec la réaction d’Alliance Police Nationale) Alors que la journée d’action du jeudi 23 mars et la soirée ont été marquées de l’empreinte des casseurs d’extrême gauche, la préfète Fabienne Buccio a réitéré son soutien aux forces de l’ordre.

Mettre de l’huile (bio) sur le feu, exciter les pulsions anti-flics, voilà comment on peut résumer le communiqué publié hier par EELV Les Verts de Bruno Bernard et Grégory Doucet dénonçant les « violences policières lors de la manifestation lyonnaise du 23 mars » qui s’est conclue place Bellecour dans la fumée des gaz lacrymogènes.

« Les violences policières » font partie de la sémantique utilisée systématiquement par les médias et partis de gauche quand ils doivent décrire de façon très objective, la difficile mission des CRS qui interviennent face à des casseurs déterminés à « faire la révolution » et dont l’unique objectif est de casser du flic, des boutiques ou des bâtiments publics.

58 policiers blessés à Lyon

Un communiqué immédiatement condamné par la nouvelle préfète : « Je condamne fermement les propos inadmissibles tenus ce soir par EELV Lyon. De telles déclarations ne sont pas dignes d’une formation politique alors que 58 membres des forces de l’ordre ont été blessés aujourd’hui lors d’attaques violentes au cours des opérations de maintien de l’ordre menées pour la protection des lyonnais.

Le pavillon de l’office de tourisme only lyon, place Bellecour, a été vandalisé lors de la manifestation de jeudi – Photo Benoit C

 » Les forces de l’ordre méritent notre respect, nos remerciements et toute notre gratitude alors même qu’ils protègent les Lyonnais depuis plusieurs semaines face aux centaines d’individus violents qui se mêlent aux cortèges ou organisent des attroupements en vue de commettre des dégradations. »

Ce fut le cas dans des dizaines de villes, notamment à Paris, Lyon et Bordeaux. La majestueuse porte d’entrée du Palais Rohan qui abrite la Mairie a été incendié par les gauchistes.

 » Les forces de l’ordre ont agi sous mon autorité dans le cadre défini par le schéma national du maintien de l’ordre, de manière strictement proportionnée et nécessaire au regard des violences commises ce jour dans les rues de Lyon par près de 1000 individus hostiles. Leur engagement pour permettre l’exercice du droit fondamental de manifester leur fait honneur et retire toute crédibilité à la posture que reflètent les propos contenus par ce communiqué de presse. Je ne laisserai personne salir leur image. »

L’alliance ultra gauche-écologistes au grand jour

Capture d’écran France 3

Cette nouvelle charge étatique contre les outrances écologistes pastèques intervient deux mois après un premier recadrage intervenu suite à l’invitation d’un terroriste islamiste dans les salons de l’Hôtel de Ville. Fabienne Buccio a vite compris la nature de l’exécutif écologiste lyonnais et sa proximité politique avec l’ultra gauche coupable des dégradations de la Presqu’ile, de la Croix-Rousse et de l’incendie de la Mairie du 4ème.

La nouvelle préfète a également été excédée de constater que des militants de Dernière Rénovation – structure écolo-gauchiste dont les actions de blocage sont soutenues par Grégory Doucet – avaient déjoué la surveillance policière et réussi à pénétrer avec des échelles dans l’enceinte de la Préfecture du Rhône pour maculer de peinture orange le bâtiment classé Monument Historique, fierté des Lyonnais. Des actes de violence jamais condamnés par les écologistes.

Alliance Police Nationale réagit

Dans un communiqué adressé à la presse vendredi à midi, le syndicat Alliance Police Nationale « condamne avec force l’ensemble des violences exercées à l’encontre de nos collègues à l’occasion de l’exercice de leur fonction en marge des manifestations du 23 mars 2023 sur l’ensemble de la région et notamment sur Lyon. Alors qu’une fois de plus le terme de « violences Policières » est remis à l’ordre du jour. Plus de 50 blessés dans nos rangs qui sont les agresseurs ?
Alliance Police Nationale apporte tout son soutien aux collègues blessés ainsi qu’à leur famille ».

Par : <a href="https://dev.lyonpeople.com/author/cof4" target="_self">cof4</a>

Par : cof4

epuis 2002, CO-F4, agence spécialisée dans la création de sites Internet à Lyon et la création graphique, accompagne de nombreux clients grâce à une équipe capable de répondre à toutes vos demandes en matière de communication Web & Print.

1 Commentaire

  1. Citoyen

    Je crois qu’on oublie vite que la Force reste une prérogative de la Police et de la Loi….! Les casseurs et autres n’ont qu’à bien se tenir pour ne pas subir la légitime violence de la force qui est là pour maintenir l’ordre ! La contestation ne doit pas provoquer de violence, ni de pillage…!
    Il faut arrêter, en France, on est loin de la violence gratuite que l’on voit dans certains pays qui répriment les manifestations pacifiques !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

mardi 28 mai

Saint Eric


Recevez la newsletter

Restez informés en temps réels !

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous suivre

View More Results…