Manifestation sauvage à Lyon. Nouvelles scènes de désolation dans le 6ème

18 juin, 2023 | DERNIERE MINUTE | 24 commentaires

Texte : Marco Polisson – (Mis à jour avec la vidéo de la rue Montgolfier) A l’issue de l’allocution d’Emmanuel Macron, lundi soir, une manifestation sauvage a envahi les rues du 1er et du 6ème arrondissement dévastant tout sur son passage.

La réforme des retraites dans tout ça ? Un lointain souvenir et un habile paravent pour l’extrême gauche qui continue de saccager la ville de Lyon en toute impunité. Avec une prédilection pour les quartiers des riches où ils peuvent casser « du bourgeois ». En l’occurrence, leurs banques, leurs immeubles et leurs boutiques avant de s’en prendre physiquement aux personnes ?

Rassemblés à 20h au milieu des manifestants devant l’Hôtel de ville avec des casseroles, les casseurs ont ensuite fait mouvement vers les pentes et se sont tout d’abord attaqués à la mairie du 1er arrondissement (tenue par leurs amis écolos) puis au poste de police municipale de la rue Terme et l’ont incendié. Peu importe que des habitants dorment au-dessus…. et que les conduites de gaz puissent exploser.

Au total, plusieurs dizaines de « mises à feux volontaires » ont été enregistrées par la préfecture du Rhône, rapportent nos confrères de Lyon Mag. Les manifestants ont ensuite emprunté le quai Saint Vincent en criant « Aux Armes » puis ont traversé le Rhône en direction de leur terrain de jeu favori : le 6, par le Pont Delattre de Tassigny.

Devant la boutique du traiteur Pignol, angle Vendôme-Duquesne

Leur « kiff » : casser le 6ème arrondissement

Non contents d’avoir pillé et saccagé le boulevard des Belges et le cours Vitton la semaine dernière, les militants d’extrême gauche sont revenus finir le travail. Au fil des vidéos que nous ont adressés nos lecteurs (Merci à Laurent, Franck, Gregory, Christophe, Pascal, Vincent et aux autres…), nous avons pu reconstituer leur parcours ponctué de tirs de mortiers d’artifice (notamment place Puvis de Chavanne) contre les policiers et de feux de poubelles.

Agence credit mutuel duquesne

L’agence du Crédit Mutuel de la rue Duquesne

Remontant la rue Duquesne, ils ont brisé les sucettes JC Decaux et les abribus du C4 avant de s’en prendre aux vitrines de la BNP Paribas, du Crédit Mutuel et de l’agence Investissimo. Un Porsche Cayenne (pourtant hybrid 😉) stationné devant le traiteur Pignol a été fortement endommagé. Le groupe de 300 casseurs a ensuite bifurqué rue Garibaldi avant d’atteindre la rue Montgolfier.

C’est devant l’immeuble « Le Marly » (100 bis, rue Montgolfier) qu’ils se sont déchainés, détruisant les vitres d’un Mercedes GLK et incendiant une Tesla (électrique, pourtant 😉) avant de s’en prendre au magasin Bloch Design qu’ils ont en partie pillé (comme quoi ils ne sont pas insensibles aux belles choses).

A minuit, une centaine de casseurs étaient encore en action dans le 6ème. Bilan de la soirée, deux policiers blessés et aucune interpellation… La colère des habitants et des commerçants n’est pas prêt de retomber.

 

Les vitrines de l’agence Investissimo, au 61, rue Duquesne, ont été brisées

Pillage du magasin Bloch Design, à l’angle de la rue Montgolfier et rue Masséna

Par : <a href="https://dev.lyonpeople.com/author/cof4" target="_self">cof4</a>

Par : cof4

epuis 2002, CO-F4, agence spécialisée dans la création de sites Internet à Lyon et la création graphique, accompagne de nombreux clients grâce à une équipe capable de répondre à toutes vos demandes en matière de communication Web & Print.

24 Commentaires

  1. GERARD DUMOULIN

    Lamentable ,la police n’intervenant pas ,on va vers l’autodéfense,minable municipalité de gens sans personnalité et sans autorité .

    Réponse
  2. Anonyme

    vivement la droite au pouvoir !

    Réponse
  3. quaranteneuftrois

    Bravo aux manifestants, soutien total aux gens qui se lèvent et qui se battent. N’oubliez pas les paroles de Helder Camara sur l’origine de la violence avant de taper sur les actions citoyennes et militantes:

    La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.
    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.
    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.
    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue.

    Réponse
    • LEBEVRE

      les haineux et aigris comme vous sans talents trouvent une justifications dans une violence inadmissible dans une démocratie; j’aimerai que vous trouviez votre voiture incendiée le matin

      Réponse
    • VOn chubb

      La violence contre les gens qui bossent. Qui payent leurs universités, leurs APL, leurs RSA ou Chômage. Une bande de trou du cul incapable de construire une vie sans les autres. Quand aux forces de police, l’arme au pied devant la lâcheté de nos politiques. Qui préfèrent que les citoyens subissent ces criminels, plutôt que ceux ci ce cassent un ongle

      Réponse
  4. Anonyme

    Ces manifestations sont un sérieux alibi pour les voyous d’extrême gauche qui servent de nervis à Melenchon..

    Réponse
  5. Plt

    Pas très neutre comme article, vive le journalisme selon lyonpeople

    Réponse
    • ACAB

      Vive la commun !

      Réponse
  6. Anonyme

    les réformes du gouvernement ont déchiré le dialogue et la concertation.
    La France a besoin d’un autre contrat social.

    Réponse
  7. 1er

    c’est très bien, ça fait le ménage, ça brule l’ordure

    Réponse
  8. ESCODA André

    Pauvre ville de Lyon, que j’ai tant aimé. Vos élus sont de leur côté, c’est grave et vous ?Vous payer !!!Défendez vous devant ces voyous,réagissez devant l’anarchie.

    Réponse
  9. Anonyme

    insupportable

    Réponse
  10. Besse

    Donc pour lyonpeople c’est l’extrême gauche qui casse… vous tirez vite des conclusions. Faite du journalisme avec du factuel pas vos avis politique svp.

    Réponse
  11. Elyman

    Peut-être aussi des militants d’extrême droite qui sont nombreux et bien connus sur Lyon pour leurs agissements délétères et qui cassent régulièrement et agressent……..

    Réponse
  12. Gede

    le commissariat du 1er est aussi aux mains des écolos? c’est sûrement que la police a laissé faire. C’est ce que l’on comprend à la lecture de votre article.

    Réponse
  13. CSM

    Article tâché de mépris pour toutes celles et ceux qui ne lâchent pas l’affaire et osent dire qu’ils ne sont pas d’accord. Quelle ineptie de penser que toutes les personnes rassemblées à hôtel de ville « avec leurs casseroles » sont des casseurs… Il n’y a rien qui va dans cet écrit.

    Réponse
  14. Dorlac

    « Un habile paravent », continuez de vous mentir à vous même infâmes suppôts des riches. La colère est totalement justifiée et le parfum de la rue qui brûle parvient enfin à vos narines d’aristocrates trop habitués à ce que les petits subissent en silence. Votre monde d’abus er de privilèges absurdes prend fin.

    Réponse
  15. Jourdes

    Dans quel pays vivons-nous ? Comment peut on accepter qu’une réforme nécessaire déclenche de tels actes de vandalisme ? Qui sont ces casseurs ? Des gauchistes radicaux ou des voyous qui ne travaillent sans doute jamais et n’ont jamais travaillé mais qui font semblant d’avoir des revendications ? J’ai travaillé 40 ans et pour une retraite modeste et je ne supporte plus ces discours de vendeurs de rêves comme Melenchon qui ne peut se prétendre le défenseur de la « classe laborieuse «  lui qui refuse de déclarer son patrimoine ! La séquence dans le contexte de la perquisition est révélatrice de la mégalomanie de ce sinistre personnage qui prétend être la République !!!

    Réponse
  16. Moi

    Évidemment le silence et la violence de droite bourgeoise qui a tout elle est pour la paix !!!
    Sans blague !!

    Réponse
  17. Anonyme

    vraiment , pauvre France, mettez en prison à vie ces débiles mentaux qui ne savent que faire du mal sur leurs passages.. Ou est la police et où est Mr Macron ??. A cause de lui, c’est le peuple tout entier qui reçoit et non lui . Le problème, ce n’est pas ce que vous détruisez sur votre passage , car, là, vous jouez le jeu du président de la République,  » diviser pour mieux régner », et , c’est le peuple qui se combat lui même, comme les moutons de panurges,.. . mais, combattez au moins les responsables de cette pagaille en France, voire , le président de la République, Mr Macron et ses apôtres . A la rigueur, vous pouvez vous en prendre à l’Élysée , , ce serait plus ciblé et dans la logique du bon déroulement des choses .. mais là, vous emmerdez qui?? , le peuple, un point c’est tout !!!. Merci d’aller directement à l’Élysée pour dire au président de la République et à ses apôtres ce que vous pensez d’eux??. ce serait plus judicieux et plus logique qu’enmerder des gens qui ne vous ont rien fait?’. Merci pour eux.. cela n’enlevera point vos actes débiles et inutiles qui ne servent à rien, si, à réjouir Mr Macron  » diviser pour mieux régner ».. Tant que les gens comme vous ne comprendront pas cela, nous nous demolirons entre nous. Merci.

    Réponse
  18. Anonyme

    Qui sème le vent récolte la tempête !
    la violence étatique bourgeoise et bien plus sournoise que des casseurs s’en prenant aux bien matériels. Elle a du sang sur les mains et ça ne fait que s’empirer, donc il est dans l’ordre des choses que les gens se fâchent. Ils n’en peuvent plus. Dernier événement en date, le recul de la retraite. Alors, ne venez pas me dire que ce n’est pas une mesure de la caste des riches dont leur représentant est Macron.
    Qu’auriez-vous vous dit en 1789……? A vous lire sûrement la même chose au sujet des sans culotte qui ont fait plus que tout casser…..!
    Pourtant, vous avez l’air d’apprécier le république et ses bienfaits, malheureusement et comme a chaque fois bien détournée de son projet initial par les mêmes !
    Cher mystificateur de l’information, révisez vos classiques et soyez plus objectif, et sachez que dans ses débordement il y a des éléments qui sont soit manipulés par la police, quand c’est pas elle même qui y participe…..cagoulée !

    Réponse
  19. Stall

    La colère c’est la faute à Macron
    La haine c’est la faute à Macron
    La rage c’est la faute à Macron
    Les flics ils glandes
    Les riches sont égoïstes
    Les pauvres souffrent
    Et toi que fais-tu à part te plaindre,il y a plus malheureux et heureux et bien sûr c’est statistiquement prouvé le français est profondément dépressif, tout le monde attends tout du gouvernement hier, aujourd’hui et demain que le peuple dirige la France et on verra.

    Réponse
  20. Tartuffe

    Tous ces casseurs puisqu’ils saccagent les banques les commerces les biens d’autrui, il n’y a qu’à les interdire de care compte bancaire, plus d’aide sociale à ces gens ainsi que toute leur famille, qu’ils se débrouillent sans la société. Ce sont des collabos en puissance en temps de grise ces gens

    Réponse
  21. Xine

    La colère n’est pas PRES et non prêt de retomber…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

dimanche 26 mai

Saint Eric


Recevez la newsletter

Restez informés en temps réels !

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous suivre

View More Results…