Lyon. Le restaurant L’Institution va changer de mains. Faut-il s’en inquiéter ?

30 mars, 2023 | BAR RESTAURANTS | 6 commentaires

Texte : Marco Polisson – (Mis à jour) Exclusif. Aux Cordeliers, l’une des dernières grandes brasseries lyonnaises encore en activité va connaitre une nouvelle vie sous la houlette d’une famille de restaurateurs bien connue de nos lecteurs.

Seuls les plus de 30 ans ont fréquenté cet établissement quand il s’affichait encore sous l’enseigne ‘Bar Américain’ reçue lors de son baptême en 1864. C’était le centre de Lyon avec les Halles Des Cordeliers et la Chambre de Commerce. Un café historique où fut transporté avant son transfert à l’hôpital le Président Sadi Carnot assassiné sous les fenêtres du Palais de la Bourse.

C’était l’époque de Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie que l’on retrouve dans la décoration actuelle. Le Grand Bazar en 1886, la Brasserie Georges en 1890 et le Café de la Paix en 1890 furent les grandes ouvertures de l’époque… Le Bar Américain ouvrant quelque temps avant le Café du Jura fut même une société cotée en Bourse jusqu’en 1984 avec des fournisseurs-actionnaires comme les cafés Folliet.

Il connut ses heures de gloire sous la direction de Béatrice Denis, sa pétillante directrice de 1985 à 1994 (ci-dessous) qui en avait fait the place to be lyonnaise. Après une décennie endormie, il a été racheté par le Parisien Frank Delafon qui a confié en 2012 au célèbre décorateur Jacques Garcia le soin de redonner tout son chic Napoléon III au Bar Américain.

Béatrice Denis réunissait tous les lundis de nombreuses personnalités lyonnaises autour de Paul Bocuse

Si le lifting paraissait nécessaire, les Lyonnais n’ont jamais bien compris qu’il soit rebaptisé « L’Institution », un pléonasme tant cet établissement est emblématique de la Presqu’île lyonnaise. Sur cette artère autrefois impériale qui a vu mourir le Café de la Paix, Le Tonneau et Le Savoy, L’Institution est une exception vivace à préserver à tout prix.

C’est la raison pour laquelle la plus grande prudence est de mise alors que nous apprenons les négociations en cours entre Franck Delafon et la famille Castaldo (ci-dessous) bien connue de nos lecteurs. Le duo père-fils a fait fortune avec la discothèque L’Imprévu (Massieux), et ensuite racheté de nombreux établissements aussi bien dans la Presqu’île, à la Croix-Rousse que dans le 6ème.

Le magazine Lyon People a pendant 15 ans, accompagné médiatiquement leur boulimie entrepreneuriale qui s’apparentait – avant le covid- à une véritable course à l’armement face aux bataillons adverses menés par Aurélien Liveneau, Benjamin Lavorel et Fabien Chalard. La crise sanitaire est passée par là, fragilisant la plupart d’entre eux.

En revanche, nous avons émis de nombreuses réserves quand nous avons vu Pépine et Mickael Castaldo déshabiller des établissements historiques (Brasserie du Parc, Commanderie des Antonins-Jols), pour les transformer en bars à bière grand public (Bro’s, BBC Café, Ed’s…) sur fond de déco néo-industrielle.

Quid de L’Institution sur laquelle ont longtemps louché les grandes chaines de fast-food ? Va-t-elle subir le même sort ? Selon nos informations, les Castaldo ont conscience de l’incroyable patrimoine qu’ils vont avoir entre les mains. Il se sont engagés auprès du vendeur à ne pas transformer l’établissement en bar à bière, mais à le remonter en gamme et à améliorer le service.

Nous serons heureux de les soutenir dans cette voie.  #Marco2026

LES PROPRIÉTAIRES
1864 – 1898 – Conseil d’administration composé de Messieurs Rajon, Girard, Desportes
1903 – Démission de Monsieur Rajon, remplacé en 1904 par Monsieur Fornas
1918 – Monsieur Gentihomme
1960 – Jean Ginier
1985 – Jean Vittet (Directrice : Béatrice Denis)
1995 – Andrée Procureur
2007 – Frank Delafon (Directeur Franck Azoulay)
2023 – Raphaël et Mickael Castaldo

MISE A JOUR DU 3 AVRIL 2023
Suite au démenti de Frank Delafon, (étonnamment) adressé à nos confrères de Tribune de Lyon, et pas à Lyon People, nous maintenons nos informations.

MISE A JOUR DU 18 AVRIL 2023
Confirmation ce matin, devant notaires, de la vente à Mickael Castaldo.

 

Par : <a href="https://dev.lyonpeople.com/author/cof4" target="_self">cof4</a>

Par : cof4

epuis 2002, CO-F4, agence spécialisée dans la création de sites Internet à Lyon et la création graphique, accompagne de nombreux clients grâce à une équipe capable de répondre à toutes vos demandes en matière de communication Web & Print.

6 Commentaires

  1. Anonyme

    bon triste de voir cette endroits mythique puisse disparaître. déjà le changements de nom annonçait un changements
    Le bar américain reste et restera toujours sous se nom. Pour les vrai Lyonnais. j’ai jamais réussi à le nommé autrement
    bien triste que la véritable gastronomie Lyonnais s’éteignent. j’ai connu le bar américain j’avais 15 ans
    en espérant que cette endroits ne change pas .il es l’emblème de la rue de la république. et toujours pleins
    bon nombre de Lyonnais n’apprécierons jamais sa disparition. Ont pas effacer l’histoire de se moments Lyonnais

    Réponse
    • Anonyme

      et l’orthographe….

      Réponse
  2. Zygomar

    Bravo l’orthographe en tout cas…… Encore plus désolant que la l’hypothétique transformation de l’établissement!
    On espère quand même tous ou presque échapper à une usine à bouffe américano ou pakistano…

    Réponse
  3. camille

    Déjà que le changement de nom est franchement naze… Les cafés à l’ancienne finiront par refleurir mais en attendant, les bars ultra marquetés, ca n’a aucune âme. Dommage qu’une aussi belle rue que la rue de la République ne soit devenue qu’un centre commercial remplis de chaines sans aucune âme. C’est d’un triste…

    Réponse
  4. Alim

    Marco, n’exagérons rien. Pepine a redonner vie à la brasserie du parc en la remplacement par le Bros.
    C’était un vieux resto pas bon et plutôt sale.
    Vous n’avez pas du beaucoup y mettre les pieds

    Réponse
  5. Vivi

    Espérons un bel établissement qui redonne de la fierté à ce quartier.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

lundi 15 juillet

Saint Eric


Recevez la newsletter

Restez informés en temps réels !

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous suivre

View More Results…