Près de Lyon. Ils défendent la Voie verte, paradis des chiens et des marcheurs, contre le projet d’autoroute à vélos

2 avril, 2023 | POLITIQUE | 9 commentaires

Texte : Fanny Suteau – Après son projet de piétonniser le Presqu’île lyonnaise, la métropole écologiste souhaite désormais transformer la voie verte de Caluire en autoroute à vélos. Un nouvel épisode à contre-sens de la série #Lyon écolo.

Chiens et marcheurs seront les plus impactés. Lors du confinement, un groupe WhatsApp intitulé « Balade voie verte » a vu le jour, réunissant quelques promeneurs et leurs chiens. « On se retrouve à peu près tous les soirs, pour que nos chiens jouent ensemble », explique Véronique Nové-Josserand, l’une des membres des Dogs & Girls.

Au fil du temps, le groupe s’est agrandi et compte aujourd’hui une soixantaine de personnes. Une petite communauté solidaire, qui n’hésite pas à se rendre des services. « Garder nos chiens, se donner des vêtements, garder nos maisons l’été », indique Véronique. Résultat : un lien social s’est créé. « Cela permet aux gens qui sont seuls de se retrouver avec un groupe », souligne cette dernière.

La pétition a déjà récolté près de 4000 signatures

Si la voie de la Dombes était bétonnée, Véronique craint pour la sécurité de tous les usagers. « Quand on a un chien ou un enfant, on n’est pas au même rythme qu’un vélo. Les cyclistes iraient encore plus vite si c’était goudronné. Ce serait dangereux pour les vélos et pour les chiens », explique-t-elle.

La Mairie de Caluire a lancé, lundi 27 mars 2023, une pétition pour mobiliser les habitants

Dès le premier jour, la pétition* s’opposant au projet a récolté 1000 signatures. « Pour l’instant, on est entre 300 et 400 signatures par demi-journée. En tout, on doit être autour de 3600 », explique Vincent Amaros, directeur de cabinet de Philippe Cochet, maire de Caluire.

> Lire aussi : Les écologistes chassent les bouquinistes pour créer une piste cyclable 

Le projet de la Métropole prévoit de bitumer la voie verte sur 1,6 km et l’élargir de 5 mètres, pour créer une autoroute à vélo, la 7e « Voie Lyonnaise ». « Les vélos vont aller encore plus vite », s’inquiète le directeur de cabinet. Étendue sur 5 kilomètres, de Caluire-et-Cuire jusqu’à Sathonay-Camp, celle-ci est destinée en priorité aux piétons : 450 000 passages par an sont recensés. Les Caluirards souhaitent que la voie verte reste inchangée.

Aux périodes d’affluence, la cohabitation des marcheurs et des chiens avec les vélos est électrique. Ce sera encore plus dangereux avec l’autoroute…

« Il y a beaucoup de personnes qui font de la course à pied et qui n’ont pas envie que ce soit bitumé parce que c’est bien moins bon pour les articulations », précise Vincent Amaros. La pétition papier a été ouverte samedi 25 mars avec le repas de l’amitié. « Il y avait plus de 1000 personnes âgées et 992 d’entre elles l’ont signée », ajoute ce dernier.

Un petit bout d’histoire

La voie de la Dombes emprunte le tracé de l’ancienne ligne de chemin de fer de Lyon-Croix-Rousse à Trévoux, appelée à l’époque « la Galoche » (son histoire complète est ici). Son nom pourrait faire référence au bruit saccadé des roues sur les rails, semblable au bruit de sabots en bois sur les pavés, mais aussi aux ouvriers Italiens, chaussés de galoches, ayant œuvré à la conception de la ligne.

La Galoche en gare de Sathonay au début du XXème siècle – Photo DR

Construite entre 1863 et 1882 et longue de 25 kilomètres, elle comptait à l’époque 15 stations pour 1h15 de trajet : de la Croix-Rousse à Caluire, en passant par Sathonay et Neuville, pour terminer à Trévoux. Cette ligne a fermé définitivement en septembre 1975.

Alors que la « concertation » menée sur ce projet par la Métropole de Lyon a débuté lundi 27 mars 2023, cette nouvelle autoroute à vélo prévoit de relier Rillieux-la-Pape à Feyzin d’ici 2026 puis Solaize à l’horizon 2030. La partie bétonnée devrait débuter à Cuire le haut et s’étendre jusqu’au niveau du Auchan Caluire.

L’association historique et patrimoniale de Caluire monte au front

« Les projets d’aménagement de l’espace public sont souvent l’objet de grogne et de défiance, mais le temps passant, le projet « honni » peut devenir le symbole fédérateur d’une ville.
Ainsi en est-il de notre Voie Verte.
Lors de la construction de la voie ferrée, les Caluirards se sont mobilisés contre l’installation de ce nouveau mode de transport appelé « train » qui coupait leur ville en deux dans le sens de la longueur, créant de fait le coté Saône urbain à l’Ouest, et le reste à l’Est avec ses terrains militaires de Montessuy et sa plaine maraichère.

Ce coup de sabre laid et difficile à traverser, a perduré jusqu’à la fin du XXème  siècle
Dorénavant, cette voie végétale composée de talus et de tranchées afin de garder un niveau sensiblement plat, est la colonne vertébrale de notre commune, symbole d’un environnement apaisé, où la population a plaisir à se retrouver.
Il est donc inconcevable d’envisager une marche arrière, en recréant un axe pénalisant la quiétude des caluirards.
Tout projet visant de nouveau à modifier cet espace, est donc, de bon droit, et logiquement rejeté. »
Bernard Basse
Président de l’association Histoire & Patrimoine de Caluire

* Pétition : https://www.ville-caluire.fr/content/petition-voie-verte

Par : <a href="https://dev.lyonpeople.com/author/cof4" target="_self">cof4</a>

Par : cof4

epuis 2002, CO-F4, agence spécialisée dans la création de sites Internet à Lyon et la création graphique, accompagne de nombreux clients grâce à une équipe capable de répondre à toutes vos demandes en matière de communication Web & Print.

9 Commentaires

  1. cavallier

    décidément . Doucet a une faible capacité à voir les choses! cette voie verte permet non seulement aux habitants de Cluire, notamment aux personnes âgées ou handicapées et sans moyen de locomotion privé, de faire un peu d’exercice, marcher, courir…sans risquer d’être bousculées par des cyclistes se prenant pour des champions ! Arrêtez votre égoïsme en ne pensant qu’à vous qui êtes plus jeune, pensez aux autres qui se réjouissent de pouvoir sortir de chez eux en toute quiétude ! ZUT ET ZUT A LA FIN

    Réponse
    • Maire

      Les capacités de Doucet, je ne sais pas, mais les vôtres…
      Doucet est Maire de LYON, et non de CALUIRE.

      Réponse
      • Roux

        Ça me paraît suffisamment large pour qu’en betonnant une partie cycliste et piétons puissent coexiste. Ça coûterait moins cher de ne goudronner que la moitié ! Mais il faut tout de même apprendre à partager.

        Réponse
    • Maire

      Doucet je ne sais pas, mais les votres…
      Doucet est Maire de LYON, et non de CALUIRE.
      Rien n’a voir dans l’histoire

      Réponse
    • Anonyme

      il me semble qu’il peut y avoir de la place pour tout le monde ! c’est suffisamment large pour qu’en ne betonnant qu’une partie cycliste et piétons puissent cohabiter ! Il faut tout de même apprendre à partager !

      Réponse
  2. Anonyme

    et pourquoi pas l A7RAS LE BOL

    Réponse
  3. Greg

    Comme partout, et particulièrement dans la Métropole, et à Lyon, le piéton est mis en danger : sur les trottoirs où circulent de plus en plus d’engins tolérés, ou pas (trottinettes, vélos…), comme sur les voies qui lui sont réservées. Cela avec de jolis panneaux « espace partagé », ou « piétons prioritaires », voire même « cyclistes, mettez pieds à terre » qui ne sont = jamais = respectés !
    En parallèle avec l’acharnement contre les automobilistes et leurs voitures, qui pour certains se rabattent vers les « bidules » électriques et les utilisent comme ils utilisaient leur voiture : à fond et en frôlant les piétons ; il y a un complet abandon des piétons, ce qui est pourtant le mode de déplacement le plus… naturel ?!

    Réponse
  4. Nomnom

    ils ont fait signer les personnes âgées lors d’un repas organisé par la mairie ?! c’est déontologique ça ?

    Réponse
    • Anonyme

      Moi je suis pas une personne âgée pas besoin d’un repas pour signer cette pétition contre l’autoroute à vélo ! Marre de ces ayatollahs écologistes et de ces cyclistes qui ne respectent rien! Oui à la voie certes pour les piétons les chiens l’es vélo en parfaite cohabitations! Et non au terrorisme vert!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

mardi 28 mai

Saint Eric


Recevez la newsletter

Restez informés en temps réels !

INSCRIPTION NEWSLETTER

Nous suivre

View More Results…